Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dib hamza

l'apostasie en islam

9 Août 2009 , Rédigé par Dib Hamza Publié dans #islam kabyle dib hamza

image011-1interdit.pngL'apostasie en islam

l'apostasie en islam est le rejet de la religion islamique par un musulman.

les ahadiths sur L'apostasie

Les hadiths sont des propos attribués au prophete mohammed (asw) et rapportés par divers témoins.
Deux  hadiths rapportent l'exécution de l'apostat : l

« Celui qui change de religion, tuez-le »Sahîh Bukhari, vol. 9, livre 84, numéro 57, rapporté par A'krama Mouli Ibn Abbass,

Une critique fréquente à l'encontre d'A'krama Mouli Ibn Abbas font est qu'il n'avait que 13 ans à la mort du prophete mohammed ( asw) et donc ses écrits ont peu de chance d'être fiables.

Ce hadith est rapporté par Bukharî (mort en 870) et n'est pas repris par Muslim (mort en 875) dans son Sahih. Cela en fait un hadith ahad c'est à dire rapporté uniquement par un seul compilateur en l'occurence Bukhari et cet état devrait en diminuer la portée, car Muslim conteste certains critères d'authenticité retenus par Bukharî

Rien dans la biographie du prophete mohammed ne contient la moindre information crédible favorisant la mise en exécution d'une telle sentence. Au contraire, deux épisodes le montre traitant avec des apostats ou des personnes ayant quitté sa communauté.

on voite le prophete mohammed (asw) signer un traité avec Quraysh encore païen, dont une clause précise que rien ne doit empêcher ceux qui le souhaitent de retourner dans la tribu adverse et, partant, de retourner à l'idolâtrie ante-musulmane. Cet article du traité Hudaybiya n'est pas rapporté par Bukharî.

 

Le deuxième hadith est celui rapporté par Abdullah disant:

« Le sang d'un musulman, qui accepte qu'il n'y a d'autre Dieu qu'Allah et que je suis Son prophète, ne peut être versé que dans trois conditions: en cas de meurtre, pour une personne mariée qui s'adonne au sexe de manière illégale, et pour celui qui s'éloigne de l'islam et quitte les musulmans. »Sahîh Bukhari, vol. 9, livre 83, numéro 17, rapporté par Abdullah

 

Du temps du prophete mohammed ( asw), tous ceux qui quittaient l'islam rejoignaient systématiquement les tribus ennemis des musulmans pour se battre à leurs côtés et donc devenaient les ennemis des musulmans. Ce qui pousse de nombreux musulmans à dire que les deux citations justifient la peine de mort pour les musulmans apostats uniquement dans ce contexte-là.

l'apostasie Dans le Coran

n'y existe pas de description claire de l'attitude à adopter face à l'apostasie : il indique essentiellement que l'apostasie existe et que Dieu la réprouve.

« Et ceux parmi vous qui abjureront leur religion et mourront infidèles, vaines seront   pour eux leurs actions dans la vie immédiate et la vie future » Le Coran 217

« Ainsi dit une partie des gens du Livre : "Au début du jour, croyez à ce qui a été révélé aux Musulmans, mais, à la fin du jour, rejetez-le, afin qu'ils retournent (à leur ancienne religion) »Le Coran III, 72

« En vérité, ceux qui ne croient plus après avoir eu la foi, et laissent augmenter encore leur mécréance, leur repentir ne sera jamais accepté. Ceux là sont vraiment les égarés.»Le Coran, III,90

« Ô les croyants ! Si vous obéissez à ceux qui ne croient pas, ils vous feront retourner en arrière. Et vous redeviendrez perdants »Le Coran, III, 149

« Ceux qui ont cru, puis sont devenus mécréants, puis ont cru de nouveau, ensuite sont redevenus mécréants, et n'ont fait que croître en mécréance, Allah ne leur pardonnera pas, ni ne les guidera vers un chemin »Le Coran, IV, 137

« Ô les croyants ! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion… Dieu fera alors venir un peuple qu'Il aime et qui L'aime »Le Coran, V, 54

« Ceux qui sont revenus sur leurs pas après que le droit chemin leur a été clairement exposé, le diable les a séduits et trompés »Le Coran, V, 47, 25

« Quiconque a renié Dieu après avoir cru… - sauf celui qui y a été contraint alors que son cœur demeure plein de la sérénité de la foi - mais ceux qui ouvrent délibérément leur cœur à la mécréance, ceux-là ont sur eux une Colère de Dieu et ils ont un châtiment terrible. »Le Coran, XVI, 106

Néanmoins un verset du Coran explique :

« Point de contrainte en religion (La ikraha fi al-dinn) »Le Coran, II, 256

Le Coran montre dans des centaines de versets, par rapport à toutes les dimensions de la question de la foi, que la source première et le fondement de cette foi est le cœur et la volonté. Il affirme que même les prophètes n’ont pas à contraindre les gens à la foi, qu’il n’y a nulle contrainte en religion et que croie qui veut et mécroie qui veut.

L’idée de l’apostasie s’accompagnait, au temps du prohete mohammed (asw), de l’inimitié envers l’islam et de la guerre contre lui. Celui qui croyait s’activait à le défendre et celui qui apostasiait s’activait à le combattre, en rejoignant les idolâtres, comme cela fut le cas par exemple de `Abd Allâh Ibn Sa`d Ibn Abî Sarh. Ce dernier s’était en effet converti à l’islam, puis avait apostasié. Il se mit alors à rassembler la tribu de Quraysh contre le prophète Mahomet qui le condamna à mort par contumace. Lors de la conquête de la Mecque, l’apostat se réfugia chez `Uthmân Ibn `Affân, qui était son frère de lait. `Uthmân le couvrit chez lui jusqu’à ce que les choses se calment, après quoi il l’amena devant Mahomet, lui demandant de lui octroyer sa protection. Mahomet se tut alors pendant un long moment, avant de la lui donner. L’apostat finit par se reconvertir à l’islam

conclusion ,  ( Sourate el kafiroun
)

1Dis : "Ô vous les infidèles !
2. Je n'adore pas ce que vous adorez.
3. Et vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore.
4. Je ne suis pas adorateur de ce que vous adorez.
5. Et vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore.
6. A vous votre religion, et à moi ma religion".
 

ar thuffat   assalamou alaykoum

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article